Les Ruines du Sacre
Bienvenue à toi !

Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 15
Points : 179
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 19
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lesruinesdusacre.forumactif.com

L'inconnu de tous (Races minoritaires)

le Jeu 20 Sep - 11:53
Les plus intéressés d'entre vous ont, une fois la première pièce quittée, pénétrés dans une autre pièce, bien plus lumineuse, où vous attend un jeune homme assez rayonnant, dont se dégage une aura de pureté extrême

"Bienvenue à vous ! Si vous êtes venus ici après votre... introduction par ma collègue, c'est que vous souhaitez connaitre l'histoire des Races dont elle n'a point parlée. Mais sachez que vous êtes relativement privilégiés si vous entrez ici. Les peuples en ce bas-monde ignorent ce que je m'apprête à vous révéler. Prenez place, et servez-vous si vous avez besoin de quoi que ce soit"

Comparé à la précédente salle où il s'agissait d'une vieille chaise en fer, ici, vous trouvez un canapé relativement confortable, et une table de salon sur laquelle sont posés différentes boissons : eau, bière, vin, et quelques alcools, ainsi que quelques jus de fruits

"Bien, ce qu'il va se passer, c'est que je vais vous raconter l'histoire des Races "minoritaires", en partant de la plus présente de ces races, à la moins présente. Nous allons donc commencer avec les Anthropomorphes, aussi connus sous l'appellation de Furry :

Les Anthropomorphes ne sont pas apparus en même temps que les premières Races dont vous connaissez à présent l'histoire. Ils sont apparus à la toute fin de l'Âge de la Création, un siècle seulement avant cette fin. Les Races ne connaissent pas leur provenance, mais en réalité, les Anthropomorphes viennent de l'intérieur de la zone protégée par le bouclier. Ils n'ont cependant jamais pu approcher l'épicentre. Le siècle avant la fin du premier Âge, tous les Anthropomorphes, peu importe leur "race", ont ressenti, comme une sorte de présage, ce qui allait se passer dans cent ans. Ne sachant pas que cette explosion ne serait pas létale, ils quittèrent en grande majorité leur lieu de vie d'antan. Certains décidèrent de rester malgré tout, et il n'est pas très rare de croiser de temps à autre quelques petits villages dans la zone à présent accessible. Sortant donc au grand jour, les Anthropomorphes ont pour la plupart pris la direction des Humains et des Nains. Les Elfes étant trop arrogants, vous vous doutez bien de ce qu'il se serait passé. Les Humains étaient, et sont encore, assez ouverts d'esprit, ce qui fait que la surprise passa assez rapidement et que l'intégration pu se faire. Pour ceux ayant décidés d'aller chez les Nains, il n'y eut même pas de surprise. Les Nains les considérèrent immédiatement comme des leurs, peu importe si c'était un Loup, un Guépard, ou autre. Dans les deux pays, les Anthropomorphes sont bien vus, et cela leur a permis d'accéder, pour certains, à de hautes fonctions. Par exemple, après l'explosion, le deuxième siècle la suivant, le chef de la Garde de la capitale humaine était un Anthropomorphe Lion, et il n'y eut aucun problème à cela. Evidemment, les Nains, c'est un cliché réaliste, sont de gros buveurs et fêtards. En l'occurence, les Furrys ayant élus domicile avec eux ont pour la plupart développées le même penchant pour la boisson et la fête, mais bien entendu, pas tous.

L'explosion ne fit pas énormément de changements de leur côté, sauf sur deux points : ils étaient désormais capables de combiner leurs attributs animaux avec leurs attributs "humains". Par exemple, avant de rejoindre un des pays, ils étaient plus à l'état animal. Désormais, un Anthro' dans l'armée manie aussi bien les armes qu'un soldat d'origine, mais peut en plus de cela utiliser ses attributs, sa queue, ses griffes, son rugissement, par exemple, ce qui en fait des guerriers plus redoutables que les guerriers d'origine des pays, bien que moins nombreux. Le second point est une érudition soudaine. En effet, êtres intelligents à la base, la vie en civilisation étrangère leur fit découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles recherches, auxquelles il fallait s'habituer. L'explosion développa énormément leur talent dans ce domaine, tant et si bien que ce sont eux qui ont permis aux Humains de créer les célèbres Tours de guerre, par exemple, ou encore en renforçant les systèmes d'irrigation qui, désormais, résistent davantage aux aléas du temps

Voilà pour nos amis les Anthropomorphes. Une race composée de plusieurs "sous-races", étant donné que toutes les espèces animales sont représentées. Passons à présent aux Non-vivants, et non, pas des zombies, je vous vois venir !

Les Non-vivants peuvent être de toutes les Races, alors pourquoi est-ce considéré comme une Race, me demanderez-vous. Eh bien, les NV, pour être plus rapide, sont, selon ce qui les a ramenés sur terre, plus ou moins intégrés dans les sociétés. Le premier NV repéré date de trois semaines après l'explosion, une Humaine morte et enterrée s'était relevée de sa tombe, et cherchait son mari. Le temps de le trouver, elle fit une "seconde vie", jusqu'au jour où elle le retrouva. Ce dernier l'avait empoisonnée, mais à cette époque, il était encore impossible de diagnostiquer un tel procédé. Elle l'étrangla sans pitié, et, sa vengeance accomplie, son corps se volatilisa pour réapparaître dans sa tombe. Le cas des NV est souvent dû à un désir à accomplir, une vengeance, ou autre, comme par exemple le désir de se hisser au sommet de la Guilde marchande. Cela arriva, eh oui ! Un jeune marchand Elfe entreprenant avait trouvé la mort en se défendant face à des bandits, sur la route. Il ne criait pas vengeance, il voulait accomplir son objectif, devenir le Maître de Guilde. Ainsi, il passa trois ans à se faire une très grande réputation parmi son peuple et même à l'étranger, amassant des sommes colossales. Il décrochait des contrats aux autres marchands moins chanceux, avait permis l'expansion de la Guilde marchande Elfe, et venait en aide aux plus démunis. Ses efforts lui valurent la reconnaissance de l'ancien Maître de Guilde, qui abandonna son poste pour le lui confier. L'objectif de sa vie était accompli, il disparu un jour plus tard après sa prise de fonction.

L'autre cas dans la relève des NV, c'est la magie interdite, la nécromancie. Un mort est ramené sur terre, contre son gré, reprenant son corps, etc... Cependant, il est asservit, aux ordres de celui qui l'a tiré de son sommeil éternel, contraint d'obéir au doigt et à l'oeil. Ainsi, des NV ont massacrés des innocents, sans pouvoir se contrôler.

Ecoutez-moi bien, à présent : Il y a 500 ans, un nécromancien dont nous n'avons jamais connu la provenance a relevé une armée de défunts. Une armée, plusieurs milliers de NV. Son but était de prendre le contrôle des différents pays, mais l'on ignore pourquoi, cependant, je ne pense pas que ce soit pour la destruction, autrement il aurait été plus simple de tout raser. Bref. Cette armée de NV sans contrôle marcha sur le territoire Humain, mais évidemment, une armée ne passe pas inaperçue, les éclaireurs la repérèrent et l'armée Humaine se mit en branle, épaulée par ses Anthropomorphes qui l'avait rejointe. L'armée des NV était supérieure en nombre à celle des Hommes, mais le talent des Anthropomorphes et l'excellence des Tours de guerre assurèrent la victoire, mais non définitive. Les défaites firent un déclic pour certains NV, et ces derniers parvinrent à se libérer de l'emprise du Nécromancien. Ils ne disparurent pas, en revanche. L'emprise étant tombée, ils lui en voulaient énormément de les avoir utilisés de la sorte, et un désir de vengeance pris le dessus sur ses pouvoirs. Chose à laquelle il ne s'attendait pas, cela causa sa perte. Il fut tué par un Nain, un Anthropomorphe et un Humain qui s'était retournés contre lui. Ce dernier abattu, tous les NV possédés disparurent de la surface. Aujourd'hui, il y en a encore, mais simplement ceux qui sont morts avec un objectif non accompli

Eh bien... Oui, les Non-vivants sont assez... spéciaux à cerner. Heh... Je vais à présent passer aux Polymorphes, mais ce sera court, très court, car ceux-ci n'ont pas de provenance à proprement parler

Les Polymorphes ont, semble-t-il, toujours été parmi nous. De l'Âge de la Création à celui des Troubles, ils ont vécus et vivent encore parmi chaque espèce, et il est impossible de les repérer sans remarquer le manque de la particularité des Races, comme par exemple l'Oeil Vif des Elfes. Les Polymorphes seraient, car aucune explication n'a pu être trouvée, nés en même temps que les Races majoritaires, mais sous forme de poussière qui auraient pris forme. Enfin, c'est ce qui est supposé, je suspecte les Ruines de renfermer les explications de pas mal de choses

Je vous avais prévenu que cela serait très court. Bien, à présent, les Fées, elles en valent le détour :

Les Fées sont connues des Races, mais pas leur origine. En réalité, les Fées sont apparues en même temps que la terre, c'est grâce à elle que son apparues forêts, et qu'ont prospéré les animaux sauvages. Lorsqu'elles sentirent les Races apparaître, les Fées se dissimulèrent dans les bois, observant avec attention chacune des Races et leur développement. Hélas, elles virent bien les Hommes, les Elfes et les Orcs abattre des arbres et des animaux. Aujourd'hui, lorsque cela arrive, elles punissent ceux qui ont cette audace. Mais au départ, malgré la douleur que cela leur procurait, elles laissèrent faire, sachant très bien que ces Races en avaient besoin pour ne pas disparaître à tout jamais. Les grands pouvoirs des Fées permirent de constamment garder les forêts et la terre en bon état, là où elles passèrent. Restant toujours cachées des autres, les Fées ne sortaient que pour "réparer" les dégâts causés par les Races, ou bien passer du temps en harmonie avec la nature

Lorsque survint l'explosion, elles disparurent, pendant un demi-siècle, durée durant laquelle la nature fut mise à rude épreuve. C'est d'ailleurs les appels de détresse des animaux qui causèrent leur réapparition. Les Fées protégèrent la nature, à nouveau, créant des espaces isolés pour que les espèces puissent se relever, rendirent de nouveau les sols fertiles pour qu'arbres et plantes repoussent... Cependant, il y a 15 ans, un jeune Elfe, en chasse en forêt, abattit un sanglier. Et une Fée était proche, c'est ainsi que la première Fée fut aperçue. Le jeune Elfe fut fasciné, avant de se faire aveugler par les puissants pouvoirs de la Fée qui ne se montra plus, tandis que lui était désormais condamné à être aveugle jusqu'à la fin de ses jours. Aujourd'hui, les Fées restent dissimulées, mais les dires du jeune Elfe laissent bien supposer leur existence

Le jeune homme prit sa coupe et la bu cul sec, avant de la reposer
Eh bien... Je la plains si elle a dû détailler encore plus de Races que moi ! Bien, reprenons si vous le voulez bien :

Maintenant, passons aux dragons quadripèdes, les non-anthropomorphiques. Vous savez à quoi ils ressemblent, certes. Et ils n'ont pas réellement d'histoire à proprement parler.

Les Dragons sont apparus bien avant l'explosion, tous au sommet des différents monts de ce monde. Ils n'ont pas de provenance, de façon de naître ou autre, ils ont juste... vu le jour, comme cela. Rapidement, tous eurent le premier besoin à combler, la faim, et la première journée où l'on ne vit que des Dragons dans les cieux eut lieu un jour après leur apparition. Leur taille imposante et effrayante fit rapidement fuir les habitants et renforcer la sécurité de partout, excepté chez les Nains et les Orcs. (Eh oui. Les Nains avaient leur montagne, les Orcs n'ont peur de rien) Les forêts se virent rapidement dépeuplées d'une partie de leurs habitants, l'appétit des Dragons étant terrifiant au départ. Ce qui enragea les Fées protectrices de la nature, qui leur lancèrent un sort combiné, afin de calmer leur faim, pour qu'ils viennent chasser beaucoup moins souvent et évitent de causer une quelconque destruction. Personne n'essaya de les approcher pendant longtemps, les Dragons étant terrifiants pour beaucoup de monde. Puis survint l'explosion. Et là, des aventuriers commencèrent à partir à leur recherche, gravissant les monts pour les atteindre. Cependant, les Dragons sont très territoriaux, et ils ont souvent menacés les aventuriers venant à eux. Cependant, quelques chanceux parvinrent à les atteindre, et découvrirent avec stupéfaction que ces bêtes parlaient leur langue. Cependant, les Dragons n'étaient pas apprivoisables. Mais malgré cela, ils démontrèrent bien qu'ils n'étaient pas des menaces pour qui que ce soit, ramenant les aventuriers au bas des montagnes gravies

En parlant de cela, certains... fous, littéralement, s'étaient mis en tête d'abattre des Dragons. Ils espéraient devenir riches ou célèbres, je n'en sais rien. Mais ils partirent, armés, et pénétrèrent sur les territoires personnels de certains Dragons. Lorsque ceux-ci descendirent pour leur faire comprendre de partir... ils tirèrent, usant de leurs armes et de leurs sorts contre les Dragons. Un Dragon n'accepte pas une telle agression, alors forcément, les tueurs disparurent.Tous ceux qui ont tentés d'en tuer ont finis en repas ou en cendres, glaçon, ou autre, dépendant du souffle de la créature. Depuis cette période de "chasse", les Dragons sont craints mais respectés. Aucun peuple n'a envie que l'un des Dragons s'énerve contre leur peuple et le détruise. Aujourd'hui, les Dragons font toujours des descentes de temps en temps, pour chasser en forêt. Certains s'amusent légèrement de la peur qu'ils provoquent, risquant le diable en approchant de certains villages, mais sans y toucher

Oui, ceux-là sont vicieux, mais bon, qui ne le ferait pas, à leur place ? Hem...

Il nous reste les dernières... Les Amazones.

Les Amazones sont d'apparence parfaitement humaine, à un détail près : elles sont de taille colossale. Les plus "petites" d'entre elles mesurent 15 mètres de haut, les plus grandes font 25 mètres de haut. Elles sont apparues seulement un siècle après les Fées, dans leur région actuelle, proche d'une source d'eau qui assura et assure encore leur survie aujourd'hui. Leur longévité n'est pas connue, mais l'on sait qu'elle est largement supérieure aux Humains, Orcs, et Nains. La première rencontre entre les Amazones et le monde extérieur eut lieu AVANT l'explosion, cinquante ans avant, plus précisément. Cette fois-ci, ce fut un Humain qui entra leur territoire sans le savoir. Il vit tout d'abord leurs immenses traces de pas, et en les suivant, évidemment, découvrit les Amazones. L'on avait déjà conscience des Dragons qui étaient terriblement grands, mais cette fois, cela dépassait toutes les craintes qu'un mortel pouvait avoir. L'intrus se fit rapidement remarquer, pourtant, en rien elles ne lui furent hostiles. L'un d'entre elles vint s'accroupir devant lui et l'examina attentivement, avant de le questionner sur ses origines et sur son arrivée sur leur territoire. Répondant qu'il s'était perdu en fuyant un ours, car il n'était pas armé, il avait couru de toutes ses forces sans prendre gare à où il se dirigeait. C'était également la première fois que les Amazones virent une créature de l'extérieur, bien qu'elles étaient étrangement au courant de leur existence. Intrigué par leurs allures guerrières et pourtant amicales, le jeune homme resta un jour parmi elle. Seulement deux d'entre elles se présentèrent, les autres préférant garder leur nom inconnu. Les deux Amazones s'étant présentées étaient : Noria, avoisinant les vingt mètres, avec une chevelure blonde, et Layla, plutôt vers la quinzaine, ses cheveux étant bruns. Avec elles, il apprit depuis combien de temps elles existaient, mais aussi comment elles vivaient, l'importance qu'elles attachaient au combat, et leur seul besoin d'eau. Apprenant qu'elles n'avaient nullement besoin de se nourrir, il poussa un soupir de soulagement, déjà que les terres humaines produisaient difficilement... Le lendemain, lorsqu'il se prépara à partir, ce fut Noria qui le prit et le ramena à la frontière des Hommes, avant de s'en retourner chez elle. Bien entendu, elle avait été facilement vue, et le garçon interrogé de toute part. Il révéla tout ce qu'il savait. Depuis, personne n'était retourné les voir, et jamais elles n'avaient quittées leur territoire

Lorsque survint l'explosion, en revanche, une sorte d'envie d'ouverture vers l'extérieur se fit ressentir en elles. De temps à autre, au moins une fois par an, l'un d'elles allait visiter l'extérieur : une nation, ou simplement la nature. Cependant, autre chose se passa : l'explosion avait donnée de très gros avantages aux Races, et les Humains, s'étant renforcés et étant les plus curieux, vinrent, deux siècles après, vers elles. Un groupe de trois chevaliers se rendit sur le territoire Amazone, faisant comme il y a quelques siècles, suivant les traces, et tombèrent sur elles. Toutes étaient là, et leurs regards se tournèrent vers le trio de visiteurs. Ce fut leur cheffe qui approcha en première et demanda la raison de la venue d'hommes en armes ici. Le premier d'entre eux répondit alors que l'existence d'êtres aussi titanesques restait un mystère et une frayeur pour eux, c'est pourquoi ils voulaient des réponses, et également les affronter (téméraires, courageux, ou juste stupides ?). Sur ces mots, la cheffe écarquilla les yeux un instant puis se mit à rire; trois secondes après, elle était à la taille du chevalier, prenant sa hache attachée dans son dos. Puisqu'ils semblaient vouloir se mesure à elles, autant qu'il y ait un minimum de chances, après tout (je n'invente rien, c'est ce qu'a bel et bien dit la cheffe). Assez frustré dans son orgueil, celui qui avait parlé dégaina sa hachette et son bouclier, tout cela sous le regard des Amazones et des deux autres Humains. Trente secondes après, il était à terre, l'Amazone le gardant cloué au sol, avec son pied droit sur son dos, sa force empêchant tout mouvement.

Prêtez-moi une attention toute particulière, ici. Je ne vais rien dire, écoutez simplement, voici les paroles de leur cheffe suite à ce moment :

Vous entendez une voix féminine, résonant dans la pièce

"J'admire votre audace, Humains. Nous respectons les guerriers courageux, cela va de soi. Mais vous avez levé une arme envers nous. Soit, ce fut un duel. Mais sachez que si cela venait à se reproduire, sans une quelconque demande... Votre civilisation disparaîtra suite à notre passage, comme n'importe quelle autre. Me suis-je bien faite comprendre ?"

Ce fut ensuite une voix masculine et assez fébrile qui enchaîna

"Ergh... C'est on ne peut plus clair... cheffe Amazone... Au moins... votre puissance est prouvée..."

Erf... Cet homme était bel et bien débile en fait... Bref... Après cela, elle retira son pied, recula, et l'aida à se redresser malgré tout, avant de reprendre sa taille originelle. Suite à cela, les chevaliers quittèrent le territoire Amazone, sans jamais revenir. Le temps passa jusqu'à aujourd'hui, paisiblement. Il arriva, et il arrive encore qu'elles reçoivent la visite d'Humains ou Elfes. Que ce soit des guerriers un peu trop sûrs d'eux, ou parfois une petite famille qui a cédée aux caprices de leur(s) enfant(s) qui insistai(en)t pour les voir.

Voilà donc ce qu'il y avait à savoir sur les Races minoritaires. Je vous ai raconté tout ce que vous pouviez savoir si vous aviez besoin de davantage d'informations. J'espère que cela n'a pas été trop barbant pour vous... Si vous voulez avoir réponses à toutes vos questions, je suis certain que passer les Ruines vous aidera grandement. Vous pouvez à présent quitter cet endroit et commencer, je pense, votre aventure ici. Soyez prudent, et prenez du plaisir !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum